Expo en cours : Ernest Pignon-Ernest

Invitation expo ernest pignon-ernest

 « Depuis le début des années soixante, au siècle dernier, et avec quelques décennies d’avance sur les formes répertoriées désormais en tant qu’arts de la rue, Ernest Pignon-Ernest a mené, avec une stupéfiante disponibilité, une aventure sans autre exemple qui conjugue maîtrise technique, probité existentielle et faculté d’habiter poétiquement le monde. Unique par sa tenue éthique et esthétique, un tel parcours, en chacune de ses étapes et quels que soient les thèmes abordés, a réussi le rare prodige de concilier un engagement sans concession ni reniement avec une expression artistique d’une extrême exigence. Au point que certaines de ses images, notamment les fusillés de la Commune et son Rimbaud vagabond, reproduites à des centaines de milliers d’exemplaires, sont devenues les véritables icônes des temps modernes. »   

 (André Velter, Ernest Pignon-Ernest, Gallimard, 2014)

 « …au début il y a un lieu, un lieu de vie sur lequel je souhaite travailler. J’essaie d’en comprendre, d’en saisir à la fois tout ce qui s’y voit : l’espace, la lumière, les couleurs… et, dans le même mouvement ce qui ne se voit pas, ne se voit plus : l’histoire, les souvenirs enfouis, la charge symbolique… Dans ce lieu réel saisi ainsi dans sa complexité, je viens inscrire un élément de fiction, une image (le plus souvent d’un corps à l’échelle 1).
Cette insertion vise à la fois à faire du lieu un espace plastique et à en travailler la mémoire, en révéler, perturber, exacerber la symbolique…».
 

« Je ne fais pas des œuvres en situation, j'essaie de faire œuvre des situations ». "

Interview avec André Velter.

 

Ernest Pignon-Ernest a fait l’objet d’une grande rétrospective à Nice : au MAMAC où près de 50 ans de travail ont été présentés. En écho à cette actualité, nous avons réuni une série de récentes estampes numériques d’Ernest Pignon-Ernest. Parmi elles, « Pasolini, si je reviens », « La révolte de Soweto », « Les prisons », « Le parcours de Mahmoud Darwich en Palestine »…

 

Ernest Pignon-Ernest n’a jamais compris l’art, son art, que comme un engagement total : politique, poétique, plastique. C'est une figure de l'art engagé en France depuis les années 1970, il aime questionner, prendre position et produire des images chocs.



Photos