Pierre Alechinsky et sculptures de Gerda De Jonghe

Invitation expo p. alechinsky

 

Pierre Alechinsky est un des rares artistes à avoir traversé le XX ème siècle en restant fidèle aux techniques traditionnelles : la peinture, la lithographie, la gravure … Une simple brosse ou un crayon et une feuille suffisent à explorer l’inconnu, à éveiller le désespoir, la joie et l’émotion.

 

 « Je suis un peintre qui vient de l’imprimerie » et « Cobra, c’est mon école » : ces deux phrases prononcées par Pierre Alechinsky ne peuvent manquer d’être rappelées quand il s’agit d’évoquer l’œuvre de ce peintre internationalement connu. Né à Bruxelles en 1927, il se forme à la Cambre – Ecole nationale supérieur d’Architecture et des Arts visuels – où il étudie l’illustration du livre, la typographie, les techniques de l’imprimerie et la photographie. En 1949, il adhère au mouvement Cobra (Copenhague, Bruxelles, Amsterdam) qui revendiquait la spontanéité dans l’art, rejetant l’abstraction pure et le réalisme socialiste. Il est un des membres les plus actifs du mouvement. Après la dissolution du groupe Cobra, Pierre Alechinsky s’installe à Paris où il étudie les techniques de la gravure auprès de Stanley William Hayter. Par la suite, différentes rencontres joueront un rôle très important dans le développement de son œuvre et de sa carrière.

 

Jusqu'au 25 juin 2017, la Galerie Azur présente une exposition consacrée à Pierre Alechinsky, figure majeure de l’art contemporain.

La Galerie azur réunit près de vingt œuvres sous diverses formes et techniques : Estampes (Lithographies et Gravures) et Œuvres originales.

 

Les sculptures en bronze de Gerda De Jonghe viendront compléter l'exposition. Elle semble avoir été impressionnée par les statues de l'île de Pâques pour concevoir ses personnages figés, sobres quasi hiératiques mais qui conservent tout leur mystère.  




Photos